sommaire

 

 

 

 

Projets (actions prioritaires):

  • privilégier la réalisation d'une exposition: solliciter les Guilvinistes afin de collecter des documents (et des objets) divers en rapport avec les bateaux du cimetière (prêt de documents, photos,tableaux, témoignages,…);
  • organiser des causeries (conférences-débat avec, si possible, un support audio-visuel) deux fois par an ; thèmes possibles: les épaves sous-marines, l'historique de la pêche et des bateaux, la charpente marine bois,…
  • Devis de financement d'un panneau d'exposition plastifié: environ 1400 F à réaliser un avant-projet. Ce panneau pourrait présenter le site et expliquer simplement son histoire et comporter un plan et des photos des bateaux en activité; il pourrait être disposé verticalement ou comme une table d'orientation (à plat).
  • Recenser les peintres et artistes ayant peint les carcasses. Il est possible d'intégrer la notion d'images du patrimoine comme argument de préservation du site, parce que peint par des peintres connus (De Bie par exemple).
  • Claude CLERO propose de mettre à la disposition de l'association ses photos et diapos du cimetière de bateaux (depuis les années 50).
  • Adhérer à la FRCM
  • Organiser une animation lors des journées du patrimoine (vers le 15 septembre)
  • Courrier à la DRASM pour demander une éventuelle expertise des coques.
  • Demander aux municipalités et au Conseil Général une subvention de fonctionnement ainsi qu'une signalétique du Cimetière de bateaux à l'Office de Tourisme.

Le cimetière de bateaux figure à l'inventaire du patrimoine du Finistère publié par Le Flohic

  plan du site